Catherine Mojaïsky bloque la France... dans le magazine Capital

capitalcouv"Ils bloquent la France" mais leurs actions politiques préservent les intérêts de leurs adhérents et la santé bucco-dentaire des Français... Dans le mensuel Capital de janvier Catherine Mojaïsky, la présidente de la Confédération ainsi que l'ancien président Roland L'Herron sont cités parmi les 200 personnalités référencées par le magazine comme participant à travers leurs actions au "blocage des réformes dont notre pays a besoin pour s'en sortir"... Plus qu'une mise en lumière du travail accompli sur la prothèse, c'est une véritable reconnaissance pour les syndicalistes qu'ils sont !

 

L'info est tombée pendant les congès entre Noël et la nuit de la Saint Sylvestre, mais elle n'est pas passée inaperçue chez les confrères. Catherine Mojaïsky, présidente de la Confédération ainsi que Roland L'Herron sont présentés dans le listing des 200 personnalités qui "bloquent la France" lorsqu'ils militent pour une transparence totale et non "insidieuse" du montant des prothèses dentaires. Dans ses colonnes, le magazine regrette l'inscription du prix de vente dans la loi plutôt que celle du prix d'achat dans le devis remis aux patients.

Rappelons au passage le combat mené par la CNSD pour éviter la stigmatisation de toute une profession lorsque le législateur a cherché à dissocier le prix d'achat au laboratoire du reste de la prestation ( qui n'est pas le bénéfice).

 

 

 extrait-capital

 

 

+ d'infos : www.capital.fr

Geneviève Fioraso porte plainte contre l'université Fernando Pessoa


franceinfo L'arrivée de l'université portugaise privée Fernando Pessoa à La Garde, dans le Var, près de Toulon a déclenché une véritable levée de boucliers. En première ligne sur le dossier, la Confédération a d'ailleurs tiré dès le 27 novembre dernier la sonnette d'alarme dans un communiqué de presse qui demandait au gouvernement d'intervenir...


L'appel semble avoir été entendu puisque la ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso a déposé plainte contre cette université.
Ce matin Radio France s'en faisait l'écho avec le témoignage de Catherine Mojaïsky, présidente de la CNSD.

 

Le podcast du reportage diffusé sur France Inter jeudi 14 décembre 2012 Journal de 7 h 00

Le podcast du reportage diffusé sur France Info jeudi 14 décembre 2012



Retrouvez ci-dessous la retranscription écrite du sujet diffusé jeudi 13 décembre sur les ondes du groupe Radio France.
"Il y a moins de 30 étudiants en cours dans cette université située dans des locaux assez vides d'un hôpital à La Garde, pas très loin de l'université de Toulon. L'ambiance est étrange, un mois tout juste après l'ouverture. Pour le moment, c'est confidentiel, mais l'université attire les étudiants et leurs parents, le téléphone sonne dans le bureau du secrétariat.

Le vice-président de l'université, Bruno Ravaz, a déjà recueilli près de 500 demandes d'inscription pour janvier et septembre 2013. Nicolas fait partie des premiers inscrits, il est en cours de première année de faculté dentaire. Il a échoué deux fois dans le cursus classique, en première année de santé à Marseille. "Je vais pouvoir réaliser mon rêve", confie-t-il, "j'ai envisagé de partir en Roumanie, mais j'ai été pris ici", explique-t-il, et le diplôme est exactement le même, à une différence près, l'année coûte 9.500 euros.

 

Un bras de fer judiciaire

Sauf qu' "aucune autorisation d'ouverture n'a été déposée" selon la ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso, qui a déposé plainte contre cette université. "Les cours ne sont pas décrits, les cursus des enseignants ne sont pas décrits, ils n'ont pas le droit de porter le nom d'université", précise-t-elle.

 

Face à cela, le vice-président de l'université, par ailleurs avocat, disait mardi n'avoir rien reçu de la justice. Cette université cherche à s'implanter depuis plus de deux ans en France, elle ne va pas s'arrêter au premier obstacle. Si 85% des étudiants de première année de santé sont recalés en France, il estime que cette université répond à un besoin des étudiants.

 

Bruno Ravaz vit cette aventure tel un "pionnier", il confie qu'il saisira la Cour de justice des communautés européennes en cas de conflit avec le gouvernement, pour discrimination. Il précise que son université est libre de s'implanter en France, à condition qu'elle déclare son activité.

 

Les étudiants et les syndicats demandent la fermeture de l'université

 

Pour la présidente de la Confédération nationale des syndicats dentaires, le docteur Catherine Mojaïsky , "c'est une question de santé publique". La CNSD estime que cette université privée n'a pas une renommée suffisante pour bien former les futurs dentistes ; et pour les étudiants qui se sont battus pour passer le cap de la première année, il n'est pas question d'accepter que d'autres étudiants puissent être dentistes comme eux en payant 9.500 euros par an pendant six ans sans être passé par le même cursus.

"C'est révoltant", affirme notamment Damien Guillaud, de l'Union des étudiants en chirurgie dentaire de Marseille. Pour lui, "le territoire français risque d'être inondé de praticiens qui ont acheté leur diplôme".

C'est donc le début d'un feuilleton judiciaire. En tous cas, l'université Fernando Pessoa a déjà prévu d'ouvrir de nouvelles formations dès septembre 2013, en génie civil, en ingénierie de l'environnement, ou en architecture."

 

Information diffusée jeudi 13 décembre sur France Info, France Inter et Radio France

 

 Sur le même thème :

 

Pascal Karsenti au JT de France 2 du 6 décembre 2012

Retrouvez le communiqué de presse de la Confédération en date du 27 novembre 2012

 

Initiative check-up en maison de retraite...

 

soinspersonnesageesC'est une initiative intéressante qui nous vient des Pays de la Loire et qui a attiré l'attention de la presse locale. Dès le 1er janvier prochain, chaque nouveau résident d'un établissement d'hébergement pour personnes âgées ( Ehpad ) dans la région pourra bénéficier d'un examen bucco-dentaire et nutritionnel.


Testée depuis 5 ans dans le département de la Loire-Atlantique, cette action de prévention et de sensibilisation va donc être étendue à l'ensemble de la région des Pays de la Loire pour les trois années qui viennent, comme le stipule l'accord signé entre les parties prenantes au projet : chirurgiens-dentistes, Agence régionale de santé et Assurance maladie.

 

Projet financé à hauteur de 400 000 euros par l'Agence Régionale de santé Pays de Loire.

 

L'intégralité de l'article paru dans l'édition du 12 décembre de Ouest France avec le témoignage du Dr Dominique Brachet, président de l'Union régionale des chirurgiens-dentistes.

Roland L'Herron dans C à vous sur France 5

RLherroncavousHier soir, Roland L'Herron, rédacteur en chef du Chirurgien-Dentiste de France était l'invité de l'émission "C à vous'" présentée par Alessandra Sublet sur France 5. 

 

Invité face à Pascal Steichen, à la tête d'un groupe de centres dentaires low cost, et répondant aux questions de Patrick Cohen, journaliste économique de l'émission, Roland L'Herron a pu démontrer les différences notables entre la pratique "business" de ces centres "low cost" et la pratique libérale en cabinet où le plan de traitement des patients ne résulte pas d'une logique financière mais bien d'un traitement médical global...

 

 

 A venir dans les médias :

Interview de Catherine Mojaïsky dans l'édition de mercredi 5 décembre 2012 du Monde

Reportage sur le dentaire avec intervention de Catherine Mojaïsky sur Canal Plus - Diffusion prévue Février

(Ré)écouter l'émission avec Catherine Mojaïsky sur France Inter

 

telsonne

 

Prix des soins, honoraires libres, low-cost, tourisme dentaire, désengagement de l'Etat et de l'assurance maladie sur la santé bucco-dentaire... Pendant plus de 35 minutes au micro de France inter, la présidente de la Confédération Catherine Mojaïsky a répondu avec pédagogie et conviction aux questions des auditeurs et aux interpellations de Christian Saout, président du CISS Collectif Interassociatif sur la santé.

 

(Ré)écouter dès maintenant l'émission en podcast.

 

Catherine Mojaïsky l'a dit au Micro de France Inter :

Lire la suite...

Dentistes : êtes-vous au bord du burn-out ?

 

video-SdeschauxLongtemps caché, souvent ignoré, le burn-out a réussi lentement mais surement a sortir de l'ombre, notamment grace aux travaux du Dr Serge Deschaux.


Conseiller technique à la CNSD, aujourd'hui directeur de l'Observatoire national de la santé des chirurgiens-dentistes, Serge Deschaux a démontré l'ampleur du phénomène chez les chirurgiens-dentistes. Un chiffre : 60% des chirurgiens-dentistes y seraient confrontés à un moment de leur carrière ! C'est sur la base de ce constat inquiétant que le site Dental Espace a choisi de porter son attention à ce problème, en diffusant un reportage  sur son site web avec le témoignage éclairant de Serge Deschaux et d'un praticien lui-même victime de ce syndrome d'épuisement professionnel....

Visionner le reportage "Chirurgiens-Dentistes : êtes-vous au bord du burn-out ?

Coup de projecteur sur le speed dating de Lyon

TF1, France 3, le Progrès de Lyon, Europe 1 sans oublier les radios locales, pour le speed-dating spécial remplacement qui s'est tenu lundi soir, à Lyon, sous l'égide de la CNSD, la couverture médiatique était complète. Retrouvez les podcasts des reportages déjà diffusés dans les médias...

Lire la suite...



Site développé par Médialis