Confédération Nationale
des Syndicats Dentaires

Bienvenue sur le site temporaire de la CNSD

Nouveau site prévu pour l‘été 2018

Comment fonctionne la Caisse ?

21 Fév 2018 | Retraite

Créée il y a 70 ans, la Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes, communément appelée la « Carchident », a fusionné, en 2009, avec la Caisse de retraite des sages-femmes. Depuis, elle répond au doux nom de Caisse autonome de retraite des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes, ou CARCDSF.

Des élus bénévoles

Cette entité dispose d’un conseil d’administration (CA) composé jusqu’à présent de 28 membres bénévoles (25 chirurgiens-dentistes et trois sages-femmes). Ces derniers sont élus au suffrage direct, avec un suppléant, pour un mandat de six ans, dans une zone géographiquement définie et par collège (d’allocataires ou de cotisants). En vertu d’un décret publié en 2015, le nombre de chirurgiens-dentistes élus au CA passera, lors des pro-chaines élections, de 25 à 17. Les sages-femmes conserveront trois sièges. Le 15 juin 2018, le conseil d’administration sera partiellement renouvelé: neuf postes seront à pourvoir dont six pour les chirurgiens-dentistes et trois pour les représentants des sages-femmes.

Budget et orientations politiques

Le conseil d’administration se réunit à Paris dans les locaux de la Caisse deux à trois fois par an. Parmi ses prérogatives, il y a notamment le vote des budgets administratif et technique. Renouvelé par moitié tous les trois ans, le CA a également pour mission d’élire un Bureau et les membres des commissions à l’issue de chaque élection triennale.

Huit commissions souveraines

Seuls les administrateurs titulaires siègent au conseil d’administration. Pour autant, les suppléants ne restent pas sur le banc de touche et peuvent œuvrer au sein de commissions comme un administrateur à part entière. Selon la commission dans laquelle ils sont élus, ils statuent sur divers sujets: allocation d’une aide financière pour un confrère, placements financiers de la Caisse, etc.
Au total, il existe huit commissions souveraines (lire ci-contre) qui se réunissent deux à quatre fois par an. Elles comptent chacune entre quatre et six administrateurs assistés par des salariés de la Caisse et des intervenants extérieurs si besoin.

Des administratifs salariés

Au quotidien, 75 administratifs sont salariés de la Caisse dont un directeur, nommé par le conseil d’administration. Il gère l’administration et les ressources humaines en fonction des orientations politiques. À ses côtés, des agents de direction, un agent comptable, des chefs de service, des cadres et des employés œuvrent au quotidien pour assurer la bonne gestion des régimes générai et complémentaire de retraite des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes.