La CNSD considère-t-elle cet avenant comme une victoire ?

 

question13

Non, car la valorisation des soins conservateurs et chirurgicaux n’est pas à la hauteur de nos revendications.

Nous aurions souhaité que ces actes soient traités en priorité. Mais faute d’investissement suffisant, il n’a pas été possible d’obtenir davantage.

La CNSD considère toujours ce dossier comme prioritaire et mettra tout en œuvre pour améliorer cette situation non satisfaisante. Mais, cet avenant était nécessaire pour créer le socle des futures avancées même s’il ne règle pas immédiatement le problème de fond.


 

 

 

Site développé par Médialis