La CNSD devient Les Chirurgiens-Dentistes de France

Nouveau site prévu pour début 2019

La santé bucco-dentaire de l’Outre-mer à la Métropole

19 Avr 2018 | Actualités, CMU-C

La santé bucco-dentaire en Outre-merLa santé bucco-dentaire de l’Outre-mer à la Métropole

#santébuccodentaire #Outremer #comportement #prévention

Comment est votre état de santé général ?

A cette question, 69% des Métropolitains se considèrent en bonne ou très bonne santé. En comparaison ce nombre diminue à 61% pour les habitants d’Outre-mer. De plus, les habitants des départements et régions d’Outre-mer (DROM) déclarent d’avantage de problèmes dentaires.

Ainsi lorsqu’on demande aux habitants de déclarer des problèmes de santé bucco-dentaire, ils sont 47% en Guyane et Guadeloupe, 48% en Martinique et 55% pour La Réunion contre 41% en Métropole. Pourtant si on compare le nombre de personnes prises en charge[1] pour les dépenses de santé, 31,1% des habitants des départements d’outre-mer bénéficient de la CMU-C quand 7,3% des métropolitains sont pris en charge.

 

Existe-t-il un lien entre le coût des soins et la prévention ?

D’après la DREES[2] ces disparités entre les DROM et la Métropole (…) peuvent être liées aux habitudes alimentaires ou à un moindre recours au chirurgien-dentiste (Calvet, 2013).

On peut toutefois noter que les habitants ultra-marins présentent une meilleure santé fonctionnelle que les Métropolitains. Ainsi quand 24% des Métropolitains ressentent des limitations fonctionnelles[3], ce taux descend à 20% en Guadeloupe et à La Réunion, pour atteindre 18% en Martinique et seulement 16% en Guyane.

Nota bene : Ces résultats sont basés sur une étude réalisée par l’Inpes (Institut national de prévention et d’éducation pour la santé) auprès de plus de 15 000 personnes en Métropole et 2 000 personnes en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane et à La Réunion en 2014. Vous pouvez retrouver cette étude dans le n°1057 d’avril 2018 de la DREES « En outre-mer, une santé déclarée moins bonne qu’en Métropole surtout pour les femmes. »

[1] Au 31 décembre 2016, source : www.cmu.fr Annuaire statistique oct. 2017

[2] Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques

[3] La limitation fonctionnelle peut être physique, mentale ou sensorielle sévère.